Opinion | Elhourrya

video

Elhourriya Zoom

social

Opinion

Reconnaître au ministre de l'enseignement supérieur ses mérites

sam, 17/08/2019 - 16:53

Lorsque le parti pris idéologique, l'ambition personnelle et l'aveugle allégeance partisane prennent le pas sur le souci d'objectivité et sur les capacités de discernement et d'analyse critique, l'aptitude au jugement serein fondé sur les faits, la raison et le bon sens élémentaire s'en trouvent profondément altérés.

Ismail Ould Bodde Ould Cheikh Sidiya : retour gagnant

lun, 05/08/2019 - 15:19

 

Le président de la République investi le 01 août 2019 vient de poser le premier acte du vaste et ambitieux programme de développement qu’il a promis aux Mauritaniens, en choisissant comme Premier ministre Ismail Ould Bodde Ould Cheikh Sidiya. Une consécration pour qui connait le parcours de l’homme...

 

19 Propositions pour mieux gérer le pays

dim, 21/07/2019 - 07:44

Propositions au Président élu pour mieux gérer le Pays:

1. Création d'un organe national indépendant chargé de la transparence et de la lutte contre la corruption dans les administrations.

2. Création d'une autorité nationale spécialisée chargée de réformer l'administration, de contrôler et d'évaluer les performances des comités nationaux chargés de la conclusion d'accords dans les domaines de la pêche, des mines et de l'énergie.

Le Groupe des Ressortissants du Tiris prend pied dans le social

jeu, 18/07/2019 - 17:19

Le Groupe des Ressortissants du Tiris Zemmour. Vous entendrez très souvent parler de ce rassemblement de "copains" - mais pas de coquins - que l'amour du Tiris Zemmour a réuni autour d'un idéal de solidarité, de partage et de volonté de servir, avec abnégation, cette région qui les a vus naître et grandir pour ensuite partager tout (moments de joie et de tristesse).

CENI : offre de garanties et préjugés

jeu, 13/06/2019 - 12:59

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) ne cesse de multiplier les gestes de bonne volonté, ces actes et paroles qui doivent rassurer une opposition qui s’engage dans une présidentielle cruciale pour l’avenir de la Mauritanie.

Mauritanie : L’alternance ne se décrète pas, elle se prépare

mer, 05/06/2019 - 08:37

A l’issu du scrutin du  22 juin 2019, le président sera celui que le camp de la majorité actuelle aura choisi. Ce qui importait quand Ghazouani a été choisi comme « successeur » d’Aziz c’est d’avoir le « profil » le plus proche possible de ce que recherchent ceux qui pensent que les « acquis » doivent être préservés. Il fallait surtout que l’armée voit en lui l’homme qui peut tenir la barre dans une mer agitée à très agitée.

Forces politiques en phase : Seyidina Ali Ould Mohamed Khouna

jeu, 02/05/2019 - 18:23

 

Les observateurs les plus avertis s’accordent pour dire que les perspectives politiques sont bonnes, à la veille d’une élection présidentielle qui constitue un tournant dans le processus démocratique en cours depuis 2009. C’est, en effet, la première fois, qu’un président démocratiquement élu va céder le pouvoir à un autre porté, lui aussi, par les urnes, consacrant ainsi cette alternance tant recherchée.

 

Eterche ! (de quoi je me mêle ?)

dim, 07/04/2019 - 13:41

La Mauritanie est un pays souverain. Ses relations avec les autres et ses choix économiques ne dépendent que de ce que ses gouvernants, actuels et à venir, considèrent comme relevant de l’intérêt national. Ils peuvent se tromper, certes, mais ils n’auront de compte à rendre qu’à leur peuple, pas aux « voisins » ou à ceux qui considèrent, à tort, qu’ils exercent une certaine régence sur nos choix. TOUS NOS CHOIX !

Une décennie de revisite des symboles

ven, 15/02/2019 - 12:37

 Dix ans, vingt ans et même trente ans,  c’est peu dans la vie d’une Nation ! Et pourtant, la dernière décennie qui vient de s’achever constitue  un tournant décisif de l’histoire de notre jeune Etat. En effet, au cours de cette courte période, le pays a connu de profondes mutations que les générations futures apprécieront  à leur juste valeur, sans doute plus que nous.

Aleg : Ould Oudaa reprend la main

jeu, 14/02/2019 - 18:57

Au Brakna, et plus précisément dans la moughatta d’Aleg, les grandes manœuvres ont commencé. Hommes politiques et tendances battent le rappel de leurs troupes en vue d’être prêts pour la bataille qui s’annonce : la présidentielle de 2019. Mais avant cela, chaque camp veut marquer son territoire, au sein même de la majorité.

 

Pages