Politique | Elhourrya

video

Elhourriya Zoom

social

Politique

Mauritanie : l’opposition partante pour 2019

ven, 25/05/2018 - 09:59

Les révélations sur des négociations secrètes entre le pouvoir et le Forum national pour la démocratie et l’unité (FNDU), une forte coalition formée de partis politiques (8), de syndicats et de personnalités indépendantes, ont, à nouveau, perturbé les manœuvres de rapprochement avec le Rassemblement des forces démocratiques (RFD), l’autre aile dure de l’opposition mauritanienne.

Avedjeîdjir réserve un accueil triomphal au Ministre, Ould Oudaa

lun, 23/04/2018 - 17:02
Image supports text

Vers 13 h 30 mn, Samedi 14 Avril 2018 que le ministre accompagné d’une très forte délégation est arrivé dans le village. Il a été accueilli par une foule immense de femmes, de jeunes des élèves de la Mahadra (école coranique) et de vieux notables sous un soleil de plomb au domicile d’Abdarrahmane O Abeîd (supposé neutre par les deux tendances politiques de la localité). Chants et danses populaires ont rythmé cette grande réception.

Mauritanie: élections et négociations secrètes, le président du FNDU dit tout

lun, 23/04/2018 - 10:56

Le360 - Le président du Forum national pour la démocratie et l'unité (FNDU) confirme la détermination du collectif à refuser la politique de la chaise vide en se rendant aux prochaines élections. Il revient sur les négociations avortées avec le pouvoir et dénonce le caractère non inclusif de la CENI.

Déclaration de BABA O BOUMEÏSS, coordinateur régional de l’UPR au Brakna

ven, 06/04/2018 - 16:18
coordinateur régional de l’UPR au Brakna

A la fin, de la mission effectuée auprès des coordinations régionales pour s’enquérir du déroulement des opérations d’adhésion dans les différentes Moughataa de la région du Brakna, que sont : Aleg, Maghta Lahjar, Boghé, BABABE et M’Bagne, le coordinatuer régional, M.

Mauritanie : « Succession ouverte » en 2019

jeu, 22/03/2018 - 14:07

Dans l’interview publiée le 25/02/2018 par l’hebdomadaire Jeune Afrique, le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz tient un propos conciliateur vis-à-vis du Maroc et du Sénégal, deux pays avec lesquels les relations connaissent des hauts et des bas depuis 2009.

 

Mauritanie : Les incertitudes d’une alternance en 2019

mer, 14/03/2018 - 09:01

Afrimag - Partira, ne partira pas. A un an de la fin du second mandat de Mohamed Ould Abdelaziz, le doute s’installe à nouveau sur les intentions de l’homme qui préside aux destinées de la Mauritanie depuis août 2008.

Beaucoup pensent que les appels demandant au président Aziz de rester au pouvoir, au-delà de 2019, sont « autorisés » par celui qui a toujours affirmé pourtant qu’il quittera la présidence à l’issue de son second mandat.

Mauritanie - Sénégal : l'entente sournoise

dim, 10/12/2017 - 09:09

 

Entre la Mauritanie et le Sénégal rien ne va. Même si personne n'ose le dire ouvertement. Diplomatie oblige. Mais les signes du désamour entre Dakar et Nouakchott ne trompent pas.

Abolition Institute : la désinformation au service d’une machine de guerre en Mauritanie…

mar, 24/10/2017 - 23:44
Ahmed Ould Soueid Ahmed

Dès que vous débarquez sur le site de l’Abolition Institute, le ton est donnéannonçant la guerre civile probable en Mauritanie : « un rapport  complet et horrifiant  par CNN en 2012 a documenté que la nation Ouest Africaine de Mauritanie est la "Dernière Forteresse de l’Esclavage".  Au moins, 10% de la population est toujours asservie; un pourcentage similaire à celui des Etats Unis en 1860 à la veille de la Guerre Civile Américaine.

Mauritanie : Abdelaziz et Bouamatou, cousins ennemis

jeu, 21/09/2017 - 08:17

 Le président Mohamed Ould Abdelaziz s’est dit satisfait que les réformes constitutionnelles qu’il préconisait aient été adoptées par le peuple mauritanien à la majorité de 85,6 % des suffrages exprimés, lors du référendum du 5 août. 

Présidents africains: ceux qui piétinent les constitutions pour s'éterniser au pouvoir

mer, 09/08/2017 - 10:04

Tripatouillage de la loi fondamentale, refus catégorique d'organiser des élections alors qu'on est en fin de mandat, déclaration d'intensions... Les Africains sont visiblement habitués à des actions de toute sorte dont l'unique but est de permettre aux présidents arrivés en fin d'un mandat non renouvelable de remplier.

Pages