Zouerate : l’empreinte de la SNIM dans la modernisation de la ville | Elhourrya

video

Elhourriya Zoom

social

Zouerate : l’empreinte de la SNIM dans la modernisation de la ville

sam, 20/08/2016 - 22:05

 

Zouerate, la ville la plus propre de Mauritanie. C'est un label longtemps reconnu à cette ville du nord de la Mauritanie, la seule non encore raccordée au réseau national routier. Un handicap que l'actuel pouvoir a pris sur lui de surmonter en entamant les travaux d'un axe routier devant relier la capitale du Tiris Zemmour à celle de l'Adrar. En attendant, la ville a changé complètement de visage à l'intérieur grâce à la Société nationale industrielle et minière (SNIM) et plus précisément à son action dans le domaine du bitumage des avenues de la cité, de son embellissement par la plantation d'arbres et par des réalisations (infrastructures) qui permettent à cette ville de présenter un visage moderne aux visiteurs étrangers et nationaux.

Pour ceux qui ont suivi de près le changement notoire du visage de la ville de Zouerate, ce travail remarquable accompli par la SNIM a été conduit de bout en bout par Mohamedine Ould Dah, chef du Département des Moyens Généraux à la direction du siège d’exploitation (DES) Zouerate.

L’homme a été nomme chef de service sein EVB (établissement des voieries et des bâtiments) à Zouerate au début de l'année 2008 et l’on ne peut pas dire qu’il a chômé depuis au regard des grandes transformations qui ont fait passer la cité d’un état de délabrement avancé à celui d’une d’un lieu où il fait bon vivre et travailler, grâce surtout à la campagne d'implantation qui a été entamée et à la réfection de trottoirs de la Polyclinique de la Snim et qui couvre l'ensemble de la cité. Une mise à niveau qui a même profité aux quartiers populaires qui ont bénéficiés de  trois parcs bien aménagés en face du marché central de la ville. A noter aussi que toutes les maisons réservées aux cadres ont été réaménagées en grand pour que les chambres puissent accueillir  toute la famille.

Titulaire d’un diplôme en gestion des services urbains, obtenu au Centre d'études financières, économiques et bancaires (CEFEB) de Marseille, Mohamedine Ould Dah est titulaire d'un autre diplôme en management délivré par Cegos France, en 2009, ce qui explique sans doute qu’il répond parfaitement au dicton qui dit « l’homme qu’il faut à la place qu’il faut » mais aussi qu’il dispose des atouts nécessaires pour accomplir, dans ce sens, toutes les missions que la direction  de la SNIM pourrait lui confier pour que Zouerate, mais aussi la cité de Cansado à Nouahibou, présentent le visage de la modernité dans ces deux villes du nord.

Notons enfin que pour tous ces services accomplis, suivant les règles de l’art, Mohamedine Ould Dah, apolitique, a été décoré par le président de la République.

Sid’Mhamed Ould Mhaimed