Le Ministre de la Jeunesse et des Sports organisé un meeting populaire à Aoujeft | Elhourrya

video

Elhourriya Zoom

social

Le Ministre de la Jeunesse et des Sports organisé un meeting populaire à Aoujeft

mer, 26/07/2017 - 00:20

Le Ministre de la Jeunesse et des Sports, Monsieur Mohamed Ould Djibril, a organisé, ce lundi 25 juillet 2017, un grand meeting à Aoujeft (Wilaya de l’Adar) pour soutenir les amendements constitutionnels proposés au vote le 5 août prochain. Ce meeting en l’honneur du la Direction de la Campagne dans la Wilaya de l’Adrar a regroupé les habitants de la moughataa d’Aoujeft et l’ensemble des contrées environnantes qui ont convergé vers le lieu en grand nombre malgré la chaleur accablante. Grâce à une forte mobilisation et surtout un discours clairvoyant du Ministre de la Jeunesse et des Sports, les populations ont tenu à marquer de leur présence ce regroupement considéré comme le plus imposant jamais organisé dans la moughataa d’Aoujeft. Prenant la parole, le Directeur de la Campagne, Monsieur Diallo Amadou Bathia, Ministre de la Défense nationale, a salué cette mobilisation, qui selon lui, dénote de l’intérêt que porte les populations de l’Adrar à la nécessité d’adopter les amendements constitutionnels qui émanent de la volonté du Président de la République de sortir notre pays de l’ornière du sous-développement. Poursuivant, il a expliqué les trois amendements proposés par le Président de la République au peuple le 5 aout 2017. « Le drapeau est le symbole de notre fierté et nous le respectons. Seulement, notre pays a aujourd’hui plus de 50 ans et nous ne l’avons pas fait. Le Président de la République a proposé deux traits rouges pour rendre honneur dans le premier à nos martyrs qui ont combattu pour la libération de ce pays et le second aux soldats qui sont blessés ou tués à nos frontières et qui nous permettent aujourd’hui de vivre en toute tranquillité », a-t-il lancé. Parlant de l’hymne nationale, il a expliqué qu’il a été conçu par d’autres et qu’il revient aux générations futures de réécrire l’histoire : « Parmi nombreux ceux qui ne connaissent pas les mots de cet hymne et à cela nous devons y remédier. C’est pourquoi le Président de la République qui a toujours fait preuve de patriotisme a eu le courage de proposer ce à quoi nous réfléchissions depuis longtemps. Il propose que nous conservions tout ce qui à trait à notre religion mais que nous fassions un grand concours pour tous les poètes pour améliorer les mots afin que chacun s’identifie à cet hymne », a-t-il martelé au milieu d’une tonne d’applaudissement nourris. Concernant les conseils régionaux, il a expliqué qu’il s’agit d’une vision pour le développement de notre pays en tenant compte des spécificités de chaque région : « Les sénateurs ont fait du bon travail que nous respectons mais aujourd’hui le Senat n’a plus sa place. Notre pays a besoin de promulguer rapidement des lois et une seule chambre suffit. Les conseils régionaux qui auront une autonomie de gestion seront mis en place par vous et pour vous et ainsi chaque wilaya pourra assurer son développement. Ainsi le pays pourra se développer rapidement », a-t-il indiqué. Enfin, il a appelé les populations à se mobiliser pour le meeting du Président de la République prévue le 29 juillet 2017 à Atar tout en leur demandant de voter massivement Oui aux amendements constitutionnels le 5 août prochain. Le Wali de l’Adrar Cheikh Ould Ewah, a lui mis l’accent sur la nécessité pour les populations de se mobiliser pour le meeting du Président de la République et aussi de veiller à ce que la mobilisation soit forte pour un Oui massif le 5 aout 2017 : « Ceux qui militent contre les amendements ne comprennent rien à vos problèmes et de toute façon ils sont contre tout. Ne vous laissez surtout pas bernez », a-il lancé. D’autres intervenants membres du directoire de campagne, élus locaux, acteurs politiques et représentants des jeunes ont pris la parole pour appeler à la mobilisation pour faire passer avec le plus grand pourcentage les amendements constitutionnels. En clôture du meeting le mot est revenu au Ministre de la Jeunesse et des Sports, Monsieur Mohamed Ould Djibril, par ailleurs Président du Directoire de campagne à Dar Naim, qui n’a ménagé aucun effort pour la réussite de ce regroupement. « C’est pour moi un honneur d’être dans un regroupement tout acquis à la cause des amendements constitutionnels qui émanent de la volonté du Président de la République, Mohamed Ould Abdel Aziz, de préparer la Mauritanie de demain. Depuis son accession au pouvoir, le Président de la République n’a jamais cessé de faire preuve de patriotisme et ses amendements confirment cet engagement patriotique. Le drapeau est le symbole de notre indépendance et on doit y trouver toute notre fierté. Que l’on comprenne bien que nous avons obtenu notre indépendance par la force des armes et cela les populations de l’adar le connaissent bien. Selon vous un trait rouge pour nous rappeler de nos martyrs et un autre trait pour nous rappeler de tous ces soldats qui veillent sur notre sécurité sont-ils de trop ? C’est à cela que pense le président de la République. Pour l’hymne national, ce qui a été dit par le directeur de la campagne est assez explicite parce qu’il nous revient à nous autres qui n’avons pas participé à sa conception d’apporter notre contribution. Enfin pour les conseils régionaux, l’idée vise à apporter le développement sur place et de commander à distance en étant déconnecté de la réalité. D’autre part notre pays a besoin d’avancer rapidement et cela exige de nous des lois rapides », a-t-il déclaré. Enfin, il a demandé à l’ensemble des populations de se mobiliser massivement pour le meeting du Président de la République pour montrer leur soutien indéfectible à la marche de développement enclenchée sous la magistrature du Président de la République, Mohamed Ould Abdel Aziz.