MANIPULATEURS OU MANIPULES | Elhourrya

video

Elhourriya Zoom

social

MANIPULATEURS OU MANIPULES

ven, 06/10/2017 - 12:00
Macky Sall Président du Sénégal

Le Sénégal soutenu par la France de Mitterand a réussi en 89 à faire d'une querelle entre deux soninkes mauritaniens et deux peuls sénégalais une guerre civile entre Maures et Negroafricains. Ce fut l'horreur dans les deux Pays mais beaucoup plus au Sénégal où les foules en délire morbide grillaient les maures noires dans les fours de leurs djibiteries. Tous les habitants de Toujounine se souviennent de la folle qui traînait son petit de 5 ans. En plein Dakar, elle a été forcée  de manger la chair cuite de son aîné et perdit  ainsi la raison. Des centaines de morts et des milliers de victimes.Les deux armées se firent face le long du fleuve. Un conflit de basse intensité qui vida de leurs habitants tous villages côté sénégalais.
Mais le Sénégal sortit son artillerie de communication comme aujourd'hui. Les mêmes discours de haine, relayés par les racistes radicaux des Flam.
La Mauritanie se mura dans un silence sidéral, comme aujourd'hui, laissant le champ libre à la redoutable machine de guerre sénégalaise.
L'image de notre Pays en pâtit plusieurs années, jusqu'au jour où l'ambassade d'Israël s'installa à Nouakchott.
La bulle sénégalaise fit pschit et du coup la Mauritanie comme par enchantement redevint un Pays fréquentable.
2007 l'ambassade d'israël est fermée.
Rebelote: le Sénégal (qui entre temps a ouvert une ambassade d'israël) et les extrémistes des Flam refont surface, mais cette fois renforcés par IRA.
Moralité ?