Avedjeîdjir réserve un accueil triomphal au Ministre, Ould Oudaa | Elhourrya

video

Elhourriya Zoom

social

Avedjeîdjir réserve un accueil triomphal au Ministre, Ould Oudaa

lun, 23/04/2018 - 17:02
Image supports text

Vers 13 h 30 mn, Samedi 14 Avril 2018 que le ministre accompagné d’une très forte délégation est arrivé dans le village. Il a été accueilli par une foule immense de femmes, de jeunes des élèves de la Mahadra (école coranique) et de vieux notables sous un soleil de plomb au domicile d’Abdarrahmane O Abeîd (supposé neutre par les deux tendances politiques de la localité). Chants et danses populaires ont rythmé cette grande réception. Le grand boss et sa suite, drappés tous dans de jolis boubous ont serré d’abord les mains des notables avant d’être installés par Mahfouth O Tiki, un vieux routier de la scène politique locale dans le salon. L’ancien maire UFP de la commune de Ould Birome, Mahfouth O Sgaîr du début des années 2000 était de la partie. Présence remarquable de M. Mohamed O Bowa, ancien rival du Ministre de l’Equipement et des Transports, Mohamed Abdallahi Ould Oudaa qui est venu répondre à l’invitation qui lui a été adressée par le groupe politique d’Avedieydjir. Invitation transmise à Aleg par les notables ; Alioune O Abdallahi O Bilal (grand commerçant et ex-partisan de Cheikh Sid’El Mokhtar O Cheikh Abdallahi) et Saleck O Mahfouth O Tiki. Mission hautement politique du petit fils de la chefferie traditionnelle des Idieydjbes à ce moment crucial où se déroule la campagne de réimplantation de l’UPR sur l’ensemble du territoire national.

Ministre accompagné par le Directeur Général des Transports Terrestes, M. Lemhaba O Sidi, lui-même ressortissant d’El Azlatt ; du Maire d’Agchorguitt, M. Mohamed Mahmoud O Haîballa, et un groupe de notables de Zighlane et d’El Azlatt (commune Bouhdida). Des détonations en l’air d’un fusilier pour rendre l’accueil encore plus beau et agréable. Donc, le ministre est à la manœuvre comme tous les leaders politiques de la région dont chacun cherche à consolider ses bases. Après le déjeuner copieux servi à tous les membres de la délégation, Ould Tiki alertent les gens présents sur l’imminence des audiences que le ministre va accorder. Dans ce cadre, il a reçu le groupe de Roueîmdi Ehel Mohameden Outhmane, M’Beîdia Taboîtt, M’Gueîrinatt, Dar Salam Oulad Seyid, Bir El Vowz et Avdieydjir.

Mohamed O Bowa, notable politique qui a rangé aux calendes grecques sa rivalité avec (l’ancien DG de la SNIM), s’est exprimé ainsi : « ma vocation est la politique, je suis autochtonne d’Agchorguitt, mon domicile se trouve à Aleg et la porte reste ouverte devant vous, population d’Avedieydjir et si vous avez des problèmes qui concernent les services régionaux, je suis disposé à vous accompagner au nom du ministre, Mohamed Abdallahi O Oudaa » a martelé Ould Bowa devant l’assemblée. Celui qui n’avait pas hésité à critiquer le DG de la SNIM d’alors publiquement dans une réunion des cadres organisée à la Wilaya devant le Raîss en personne, en 2014.

Quant au Maire de Ould Birome, Ba Abdoulaye Aliou, il a déploré n’avoir pas été invité par les organisateurs de l’évènement. Il a demandé au ministre d’accorder de la considération à tous les villages de la commune sans distinction et les représentants des autres localités présentes, sont venus pour exposer des problèmes qui les concernent a affirmé l’édile de la commune.

Cependant, Les autres villages environnants ne sont pas contents de leurs frères d’Avedjeîdjir qui ne les ont pas conviés à cette réception grandiose et historique.

Avant de quitter, Ould Oudaa a fait une déclaration dans laquelle il a remercié les habitants ainsi que les villages environnants qui ont effectué le déplacement. Depuis 2006 à nos jours la population d’Avedieydjir soutien le président Mohamed O Abdel Aziz selon lui. Il a salué le travail accompli dans le cadre de la campagne d’adhésion par les militants d’Avedieydjir et surtout le sérieux de leur engagement et travail. Il a loué les actions grandioses entreprises par le Raîss, Mohamed O Abdel AZIZ dans notre pays.