Réunion des cadres de l’UPR à Rosso : Les choses sérieuses commencent | Elhourrya

video

Elhourriya Zoom

social

Réunion des cadres de l’UPR à Rosso : Les choses sérieuses commencent

dim, 19/08/2018 - 11:02

Après le meeting d’ouverture réussi, le staff de campagne de l’UPR au Trarza s’est réuni, très tôt vendredi, pour lancer la plan de bataille qu’il compte engager pour la reconquête de la mairie et des deux sièges de députés à Rosso, ainsi que le passage sans heurts de ses autres listes (nationales et régionale), « au premier tour », dira le ministre Mohamed Abdallahi Ould Oudaa, coordinateur régional pour le Trarza, lors de la réunion des cadres qui a suivi le conclave restreint à l’hôtel La Case.

Le coordinateur départemental, Sid’Ahmed Ould Bouh, annoncera l’objectif de cette réunion des cadres disant qu’il s’agit de passer le message de campagne et que, tout de suite après, le coordinateur régional recevra les cadres et militants qui désirent avoir des audiences pour discuter des questions liées à la campagne.

Prenant la parole à la suite du discours liminaire du coordinateur départemental, le ministre commence par remercier les cadres et les militants pour la réussite du meeting d’ouverture. Il dira ensuite que la mobilisation en faveur des listes de l’UPR est le maître mot réitéré par le président de la République, Mohamed Ould Abdel Aziz, président fondateur de l’Union pour la République.

Les partis sont nécessaires à la démocratie mais la compétition entre eux ne doit pas être travestie par des comportements opportunistes, dira en essence Ould Oudaa. Il faut observer la discipline qui impose à chacun d’oublier les querelles et ambitions d’avant le choix des candidats pour se consacrer, uniquement, aux conditions de la victoire le 1er septembre. Soutenir des listes autres que celles de l’UPR, ou se présenter au nom d’autres formations, pour ensuite vouloir revenir dans le giron de l’Union pour la République, « comme si de rien n’était », est inconcevable. Le président-fondateur l’a dit, et nous l’avons réaffirmé hier, martèle le coordinateur régional, en présence d’une forte présence de cadres de l’UPR à Rosso : Mohamed Vall Ould Youssouf, qu’on ne présente plus comme cadre de l’UPR et l’un des piliers de cette formation à Rosso,  Moussa Diop, ancien DAF de la Présidence, aujourd’hui haut fonctionnaire à l’OMVS, Slama Ould Meine, Mohamed Vall Tayvour, anciens députés sous l’ère Taya, Brahim Fall, professeur, ancien candidat à la députation de l’APP, et tant d’autres.

A ces cadres qui ont investi la ville de Rosso à la veille de l’ouverture de la campagne électorale, le coordinateur régional dira : « c’est maintenant qu’il faut y aller ; il faut serrer les rangs pour faire face à l'adversité, faire passer les liste du parti, au premier tour. »

 

Mohamed Ould Brahim