Aleg : D’anciens « coalisés » avec Ould Oudaa rallient le groupe du maire Mohamed Ould Ahmed Challa. | Elhourrya

video

Elhourriya Zoom

social

Aleg : D’anciens « coalisés » avec Ould Oudaa rallient le groupe du maire Mohamed Ould Ahmed Challa.

lun, 04/02/2019 - 08:26

Le Carrefour d’Aleg a été ce dimanche soir, 03/02/2019, le théâtre d’une important manifestation politique consistant en le ralliement d’anciens « coalisés » avec le groupe de l’ancien ministre Mohamed Abdallahi Ould Oudaa, au groupe du maire d’Aleg, le jeune Mohamed Ould Ahmed Challa.

Certes, tous les chemins mènent à…l’UPR (Union pour la République), mais il s’agit-là, à la veille d’une présidentielle qualifiée déjà « d’historique » parce que consacrant pour la première fois une alternative entre deux présidents « civils » (Sidioca avait succédé en 2007 au colonel Ely), d’un renforcement conséquent du groupe de feu Sidamine, repris en main par son jeune frère Mohamed après son décès le 14 février 2018. Il établit forcément, avec le passage d’une bonne partie de la Jemaa des Haratines « Idachfaga » du Carrefour, de Dar Naim et de Jedda dans le camp du maire d’Aleg, un nouveau rapport des forces intra-UPR qui permet aux autorités de savoir qui représente quoi.

Les représentants de la Jemaa passée avec armes et bagages dans le camp du maire d’Aleg, conduits par Mohamed Vall Ould Sidi Ould M'Bareck, président de la sous-section UPR d'Aleg, ont tenu à rappeler qu’ils n’intègrent pas un parti (ils étaient déjà au sein de l’UPR) mais qu’ils ont décidé d’agir à partir du groupe du maire Ould Ahmed Challa parce qu’ils considèrent qu’il est le seul qui parle leur langage et ne traite pas avec eux comme des « sujets », comportement que tout responsable faisant de l’action politique une affaire d’argent est enclin à privilégier.

« Nous avons toujours soutenu le pouvoir du président Mohamed Ould Abdel Aziz et nous continuerons à plébisciter ses choix, notamment en ce qui concerne la présidentielle de 2019 mais nous le ferons désormais dans le cadre de la Jemaa de feu Sidamine, conduite par son frère qui s’attèle à perpétuer les qualités dont il a toujours fait preuve de son vivant », dira l’un des intervenants.

Accompagné d’une forte délégation de son groupe, dont d’anciens compagnons de route de feu Sidamine, comme Mohamedou Ould Ahmed Taleb, Moustapha Ould Abdel Vettah, Alioune Ould Mohamed, Aboubecrine Diallo, Houceinou Ould Hmeida dit Gaspar, le maire Mohamed Ould Ahmed Challa a salué ce ralliement comme un « plus » au groupe qu’il dirige et promis qu’il mettra tout en œuvre pour que la cohésion en son sein et surtout l’action en faveur de l’Union pour la République et ses choix, présents et à venir, émanant du président fondateur Mohamed Ould Abdel Aziz soient de mise.

On peut dire donc, avec ce ralliement de poids, que la Jemaa de feu Sidamine Ould Ahmed Challa, comme on continue à appeler cette tendance en mémoire du grand-frère du maire d’Aleg, marque un précieux point et se présente aux prochaines échéances comme une force incontournable au Brakna, notamment à Aleg, dans la mise en œuvre de la stratégie de l’UPR et de la Majorité qui a choisi de suivre massivement les orientations du président Mohamed Ould Abdel Aziz et plus précisément la cooptation de l’actuel ministre de la Défense, Mohamed Ould Ghazouani comme candidat à la Présidentielle de 2019.

Ce basculement en faveur du maire d’Aleg dénote de la considération que son groupe politique parvient à se tailler, par le travail accompli sur le terrain, contrairement à ceux qui prennent le risque de perdre leurs soutiens, en cours de route, quand ils se complaisent dans le confort des postes.

Mohamed Ould Brahim