Aleg : Ould Oudaa reprend la main | Elhourrya

video

Elhourriya Zoom

social

Aleg : Ould Oudaa reprend la main

jeu, 14/02/2019 - 18:57

Au Brakna, et plus précisément dans la moughatta d’Aleg, les grandes manœuvres ont commencé. Hommes politiques et tendances battent le rappel de leurs troupes en vue d’être prêts pour la bataille qui s’annonce : la présidentielle de 2019. Mais avant cela, chaque camp veut marquer son territoire, au sein même de la majorité.

 

L’ancien ministre et ancien ADG (Administrateur Directeur Général de la SNIM), Mohamed Abdallahi Ould Oudaa, effectue actuellement une grande tournée dans les moughataa d’Aleg, de Maghta-Lahjar et de Boghé pour, disent ses soutiens, « prendre connaissance de la situation des populations » et montrer à ceux qui veulent « l’enterrer » politiquement, qu’ils sont allés trop vite en besogne. Plusieurs localités (Bouhdida, Dielwar, Bouraat, Tertouguel, Sleïliha, Tembara, Leguned, Bennar, Cheggar, etc) seront des étapes importantes dans cette visite de précampagne où il ne vient pas les mains vides, la page facebook de son groupe politique annonçant une distribution de vivres en cette période de soudure.

Premier soutien sérieux de la «Rectification », au niveau d’Aleg, Ould Oudaa est une carte maîtresse de la majorité dans la région du Brakna. La rivalité « fraternelle » entre tendances « Becha’ir », « Aw’viya » « Jema’a de feu Sidamine » ou autres, et la saison des « départs-arrivées) qu’affectionnent les militants « alimentaires » en cette période préélectorale, ne déterminent rien. Le président Aziz et le Parti (l’UPR) savent très bien qui représente quoi, mais surtout qui peut être d’un apport certain dans une région où, pour la première fois, le parti islamiste « Tawassoul » constitue une menace sérieuse.

Au service du pouvoir depuis 2018, l’ancien ADG de la SNIM a été probablement mis « en réserve » du gouvernement pour jouer un rôle de premier plan dans la campagne du candidat pressenti de la majorité, l’actuel ministre de la Défense Mohamed Ould Ghazouani. Les états de service d’Ould Oudaa, comme ADG de la SNIM ayant permis à la première entreprise du pays ses plus grandes réalisations en termes de développement, d’emplois et de réalisations à impact social remarquable, et comme ministre, plaident largement en faveur de son retour gagnant dans l’équipe qui continuera, avec Ghazouani, ce que les deux mandats n’auront pas permis à Ould Abdel Aziz de parachever vue l'ampleur des chantiers engagés entre 2009 et 2019.  

Mohamed Ould Brahim