EXPERIENCE DU COVID-19 – RECIT D’EMPLOYE | Elhourrya

video

Elhourriya Zoom

social

EXPERIENCE DU COVID-19 – RECIT D’EMPLOYE

Error message

Deprecated function: The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls in menu_set_active_trail() (line 2404 of /home/hourri/public_html/fr/includes/menu.inc).
sam, 02/05/2020 - 21:25

Tasiast Mauritanie Limited SA («Tasiast») souhaite annoncer que son employé qui avait été testé positif au COVID-19 le 13 mars est maintenant complètement rétabli et est retourné travailler à la mine de Tasiast. Il avait été placé en isolement pendant cinq semaines était suivi par les services de santé et autorités mauritaniennes. Ci-après, un résumé et témoignage de première main de son expérience.

• Comment était le soutien fourni par les professionnels de la santé mauritaniens et par vos collègues de Tasiast pendant votre isolement? Avez-vous eu tout le soutien dont vous aviez besoin dans cette situation?

Je voyais les médecins mauritaniens 2 à 3 fois par jour et ils se rendirent chacun disponibles en me donnant leurs coordonnées WhatsApp, si bien que si j’avais voulu ou du les contacter à propos de quoi que ce soit entre ces visites, j’aurais pu. Ils étaient plus que disposés à répondre à toutes les questions que j’avais et ils se sont donné beaucoup de mal pour me rassurer autant qu'ils le pouvaient à propos du processus. Les docteurs et le personnel de soutien étaient très amicaux et prenaient vraiment soin de ce qui pouvait concerner mon bien-être.
Mes collègues ont été extrêmement solidaires, il y avait un petit groupe qui a fait absolument tout ce qu’il pouvait pour m'aider et je leur dois beaucoup de gratitude, le Dr. Burger de Tasiast y-compris.

• Comment avez-vous été traité / pris en charge par les autorités mauritaniennes à partir du moment où vous avez été testé positif?

Les autorités mauritaniennes m'ont traité avec respect et se sont toujours adressées à moi de manière positive. Une fois que j'ai été testé positif, ils ont agi rapidement et de manière décisive et m'ont mis en quarantaine aussi vite qu'ils le pouvaient. Les actions des autorités pour me mettre en quarantaine et verrouiller le pays aussi rapidement montrent que la santé et le bien-être de tous les mauritaniens étaient une priorité dans leur esprit. Ils ont fait ce que beaucoup d'autres pays du monde n'ont pas pu faire pour garder la majorité de la population saine et sauve durant cette période.

• Comment s'est passé votre séjour au centre d'isolement?

C’était un défi c’est certain. Il avait beaucoup à encaisser au début. Tout au long de mon séjour, il y a eu beaucoup de hauts et de bas mentalement, mais je pense qu'avec l'isolement dans un lieu inconnu tout au long de cette période, c’était à prévoir. Le personnel et les médecins étaient toujours agréables, gentils et prêts à écouter toutes les demandes que j'aurais et à aider de la manière qu’ils pourraient.
Il y a eu des gens qui ont vraiment beaucoup œuvré pour veiller à ce que je sois aussi à l'aise que possible et je ne peux pas les remercier assez pour ce qu'ils ont fait. Pour remettre cela dans le contexte, notre Directeur des Opérations par intérim était en contact avec mes parents et ma partenaire tous les jours, ce qui a apaisé leur esprit et le mien. Le Surintendant des opérations de Maintenance des Equipements Mobiles (MEM) s'est organisé pour qu'un membre de sa famille soit disponible au cas où j'aurais besoin de quelque chose, quel que soit le moment, il a donc été d'un grand soutien. Il passait vérifier après moi à longueur de journée, pour s'assurer de mon état et demander si tout allait bien. Bien que de la bonne nourriture me soit fournie dans l'établissement, une fois les restaurants fermés en raison des restrictions, l’épouse du Surintendant des opérations MEM a commencé à cuisiner pour moi et me livrer le déjeuner chaque jour, ce qui était aussi plutôt impressionnant.
Après avoir parlé avec moi ainsi qu’avec les médecins de la facilité, le Directeur du camp a eu l'idée de rénover une chambre et d'utiliser des meubles qui avaient été achetés pour le camp de Tasiast. Il a aussi fait circuler l’idée auprès de la Direction Générale qui a à son tour, donné son approbation pour rénover une pièce dans laquelle j'avais emménagé pendant une semaine, au cours de mes 16 jours passés là-bas. Cela m'a vraiment remonté le moral et les gars ont fait un excellent travail, alors un grand merci à tous ceux qui ont été impliqués. Le Directeur du Camp m'appelait aussi tous les jours pour discuter et me raconter sa blague du jour, que j’attendais à chaque fois.
L'aspect le plus plaisant de tout cela est que cela a permis de rénover d'autres pièces du pavillon de l’hôpital, donc j'étais vraiment heureux que quelque chose de positif ait pu être réalisé pour la communauté et d'autres personnes qui avaient également été testées positives au COVID-19.

• Comment vous sentiez-vous après avoir quitté le centre d'isolement?

C'était un sentiment de pur soulagement. Je n'avais pas vu le soleil depuis 16 jours, donc sortir et voir cela et ressentir à nouveau le soleil et l'air frais était une sensation incroyable. C'était formidable de voir les visages familiers de mes collègues, y compris le Directeur de la Logistique et des Approvisionnements.
Le sentiment n'a pas duré trop longtemps, car le lendemain, on m'a dit que je devais de nouveau m'isoler dans la maison d'hôte de Kinross pendant encore deux semaines, ce à quoi je ne m'attendais pas. J'ai donc fait encore 16 jours d'isolement là-bas avant de retourner sur le site. Je remercie mes collègues et le personnel de la maison d'hôtes également, pour tout ce qu'ils ont fait pour moi là-bas.

• Comment s'est passé votre retour à Tasiast?

Je peux dire honnêtement que je n'avais jamais été aussi heureux de retourner au travail pendant toutes mes années de carrière. C'était génial de revenir et de voir tout le monde et tout le monde m’a accueilli à bras ouverts quand je suis arrivé à Tasiast. Les gens de tous les départements se sont arrêtés et m'ont parlé plus que d'habitude et ont été sincères en me posant des questions sur ma santé et en veillant à ce que je me sente le bienvenu. Chaque membre de la Maintenance des Equipements Mobiles (MEM) a été formidable et ils semblent tous extrêmement heureux de me revoir et ils ont fait tout ce qu'ils pouvaient pour m'aide. Les trois ou quatre premiers jours ont été très fatigants, car je reprenais le cours des choses, mais après ça a été comme d'habitude.
Je voudrais juste remercier sincèrement tous mes collègues ici à Tasiast, les mauritaniens et les expatriés (sur place comme à l'étranger), qui ont pris le temps de m'envoyer un message, un e-mail ou de m'appeler pour prendre de mes nouvelles pendant que j'étais en quarantaine. C'était vraiment très émouvant pour moi de voir autant de personnes me contacter au long de toute cette épreuve et de voir tant de gens de Tasiast qui vivent à Nouakchott demander s'ils peuvent faire quelque chose pour venir en aide.
J’en suis très reconnaissant.