opposition | Elhourrya

video

Elhourriya Zoom

social

opposition

Une « Rectification » pour le troisième mandat

mer, 30/03/2016 - 09:51

Je l’avais écrit il y a plusieurs mois. Je le pensais même depuis la « Rectification » d’août 2008 : le général Aziz (je lui redonne ce grade parce que tout ce qu’il entreprend est d’inspiration militaire) n’est pas venu au pouvoir pour l’abandonner au bout de deux mandats ! Ceux qui parlent d’un troisième mandat se trompent.

Peuple de « zéhéros », le train Mauritanie déraille

lun, 07/03/2016 - 20:22

La farce n’a que trop duré. Je parle de notre « démo-gâchis ». Je ne reviendrai pas sur l’Ere Taya parce que celle d’Aziz suffit pour illustrer le propos que je tiens. Certains me diront même que ce que nous vivons aujourd’hui n’est que le prolongement de nos déboires d’hier. Et ils ont raison. La « révolution » de 2005 n’a pas été une rupture et la « révolte » d’août 2008 encore moins.

Limam Ahmed ould Mohamedou, secrétaire permanent du RFD: "Nous reprochons, à Mohamed ould Abdel Aziz, ce que lui reprochent, aujourd’hui, tous les Mauritaniens, y compris dans son propre camp : la gabegie et son pouvoir autoritaire"

ven, 04/03/2016 - 08:39

 

Le Calame : Votre parti, le RFD, a organisé récemment un meeting à Nouakchott. Comment en qualifieriez-vous la mobilisation, après une longue absence de la rue ?

 

Abderrahmane Ould Boubakar, ex chef d’état-major de l’armée en instance d’intégrer le Rfd

mar, 23/02/2016 - 12:48

Des adhésions au Rassemblement des Forces Démocratiques (RFD), dirigé par l’opposant Ahmed Ould Daddah, doivent intervenir dans les toutes prochaines heures, révèlent des sources.

Un groupe des futurs ralliés dont l’ex Chef d’Etat-major des forces armées, l’officier Abderrahmane Ould Boubacar, l’un des plus fermes opposants à Ould Abdel Aziz, est issu du groupe Choura.

Mauritanie : l’opposition embarquée, non engagée

mer, 17/02/2016 - 14:34

La crise, la crise, la crise. Je sais que je me répète ou, pire, je parle d’une vérité que tout le monde connait. La Mauritanie se fourvoie. Le pouvoir le sait. Sa « majorité » (mot impropre puisqu’elle était celle du pouvoir précédent et sera celle de celui qui succédera à l’actuelle) dit le contraire. Elle est dans son rôle de « soutien indéfectible » du pouvoir. Elle applaudit ses « bonnes » actions mais ne voient pas ses erreurs.

Dialogue: La réponse écrite exigée par le FNDU en préparation

mar, 16/02/2016 - 19:20

Le gouvernement et la majorité présidentielle finalisent la réponse écrite, au document présenté par le Forum National pour la Démocratie et l’Unité (FNDU), pour entamer le dialogue, indique une source médiatique citant une source haut placée.

Crise politique : En attendant une solution miracle

lun, 25/01/2016 - 11:45

Hibernation. C’est le mot juste pour qualifier ce qui se passe aujourd’hui sur la scène politique en Mauritanie. Entre l’optimisme béat de la majorité et le pessimisme apocalyptique de l’opposition, on a l’impression de tourner en rond. On entretient la crise de part et d’autre sans se donner la peine de penser, véritablement, à ce qui peut contribuer à la résoudre.

Mauritanie : En 2005, il y a eu 3 coups d'états en 1 (rétrospective politique)

lun, 04/01/2016 - 12:45

Le pouvoir était et reste un rapport de forces. Il faut savoir actionner tous les leviers (militaire, économique, politique) pour assurer sa victoire mais également se maintenir le plus longtemps possible dans un pays où la démocratie n'est qu'un jeu.